Voici une animation que nous avons créée pour expliquer l'ensemencement d'un nuage et ses conséquences:

Cette animation permet de comparer la formation de la grêle dans un nuage non-ensemencé puis dans un nuage ensemencé afin d'observer les effets de l'iodure d'argent dans le nuage.

 

 

La première partie de l'animation illustre la formation de la grêle dans un nuage non-ensemencé, comme nous l'avons expliquée dans la partie formation de la grêle. Le nuage est composé de gouttes d’eau surfondue, de molécules de vapeur d'eau et, en plus petite quantité, de cristaux de glace. Lorsqu'une goutte d'eau rencontre un noyau glaçogène, particule permettant de donner naissance à de la glace, elle gèle et forme ainsi un grêlon. Plus ce dernier rencontre des gouttelettes d'eau en surfusion, plus sa taille augmente. Mais au cours de sa chute, le grêlon fond partiellement et nous arrive sous forme de petits grêlons.  


  La seconde partie de l'animation présente la formation de la grêle dans un nuage ensemencé. On envoie la fusée dans le nuage à environ 3000 mètres d'altitude. Elle explose et libère l'iodure d'argent sous forme de microparticules qui se dispersent dans tout le nuage grâce aux vents, très puissants dans les cumulonimbus et les cumulus congestus. Ces particules forment de nouveaux noyaux glaçogènes, qui viennent s'ajouter à ceux déjà présents dans le nuage. Ainsi pour la même quantité d'eau surfondue, il y a plus de noyaux glaçogènes et donc plus de grêlons. Les grêlons ont donc moins d'eau pour grossir et atteignent une taille moins importante.

C'est pourquoi lors de leur chute ils parviennent à fondre entièrement et nous arrivent sous forme de pluie !

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Bienvenue dans l'univers scientifique de Maël, Morgane, Enora & Léa. Ici, vous en apprendrez plus sur l'ensemencement des nuages, une méthode pour faire pleuvoir artificiellement. Bon voyage ! 

Petit nuage mignon & souriant