Grâce à nos recherches ainsi qu'à l'aide de Jean-Pierre Chalon, expert à l'OMM (Organisation Météorologique Mondiale), et de l'association Anelfa (Association Nationale d'Etude et de Lutte contre les Fléaux Atmosphériques) que nous avons contactés, nous avons pu réaliser les expériences que voici afin de répondre à notre problématique.

 

Expérience 1: Formation d'un nuage

 


 

Objectif : Nous voulions former un nuage que l’on saupoudrerait d’iodure d’argent afin d’observer ce qui se passe et donc de connaitre les effets de l’iodure d’argent sur un nuage. Un nuage est constitué principalement d’eau, c’est pourquoi nous réalisons cette expérience.

 

Hypothèse : En mettant en contact un glaçon (eau à l'état solide) et de l’eau bouillante (qui dégage de la vapeur d'eau), un nuage se forme.

 

Matériel :   i -  Eau bouillante

                  -  Bouteille en verre (le plastique  peut fondre.)

                  -  Verre contenant un glaçon

                  -  Plaque noire

 

Protocole :

1-1.jpg

1) Tout d’abord, nous versons de l’eau bouillante dans une bouteille en verre posée sur la table. Nous refermons rapidement la bouteille pour que la vapeur ne puisse pas s’échapper.

 

2.jpg

2) Ensuite, nous sortons du congélateur notre verre contenant de l'eau gelée (ce qui forme un gros glaçon). Nous posons ce glaçon sur le goulot de la bouteille dont le bouchon a été enlevé.

 

3.jpg

3) Enfin, nous observons ce qui se passe entre la vapeur d'eau bouillante et le glaçon. (Zone d’observation) Grâce à la plaque noire, placée en arrière plan, nous aurions pu voir plus facilement le ‘’nuage’’ se former.

 

Résultat : Il n’y a eu aucune réaction : aucun nuage ne s’est formé dans la zone d’observation.

 

Conclusion : Notre expérience n’a pas fonctionné, notre  hypothèse n’est donc pas vérifiée.


 

Expérience 2 : Préparation de l'iodure d'argent



Objectif : Nous voulons obtenir de l'iodure d'argent sous forme de poudre.

 

Matériel :     - Solution de nitrate d'argent (AgNO3)

                    - Solution de iodure de potassium (KI)

                    - Plusieurs filtres en papier

                    - Entonnoir

                    - 2 béchers

                    - Support en bois

                    - Spatule

                    - Verre de montre

 

Protocole :

987.png

1) Nous avons tout d'abord versé de l'iodure de potassium (KI) et du nitrate d'argent (AgNO3) dans un bécher afin d'obtenir un précipité d'iodure d'argent (AgI).

 

Précipité d'iodure d'argent.pngÉquation chimique de la transformation de la solution : equation-chimique-iodure-d-argent-1.png

 

2) Nous avons immédiatement pu observer un précipité jaunâtre, de l'iodure d'argent.

 

Schéma.png

Filtration par gravité vue du haut.png

 

3) Nous avons ensuite pratiqué une filtration par gravité : la solution d'iodure d'argent s'écoule sous la seule action de son poids. Pour obtenir le plus d'iodure d'argent possible, nous avons fait plusieurs filtrations. De plus, nous avons superposé plusieurs filtres car l'iodure d'argent est une poudre très fine. Puis, nous avons retiré les filtres pour les laisser sécher. Quelques jours plus tard, nous grattons les filtres pour récupérer l'iodure d'argent :

photo-legendee2.png

 

Nous avons enfin observé l'iodure d'argent au microscope optique, espérant y voir une structure cristalline. Cependant, le grossissement des microscopes dont nous disposions n'étant pas assez élevé, l'étude n'a rien donné.

microscope-perfex-monoculaire-1000x-sc1-s102803.jpg

 

Résultat : Nous avons obtenu une petite quantité d'iodure d'argent mais cela nous a quand même permis de réaliser l'expérience 3.


Conclusion : Notre expérience a fonctionné, mais l'iodure d'argent étant une poudre très fine, il a fallu répéter plusieurs fois la manipulation pour en obtenir une quantité suffisante.



Expérience 3: Observer les effets de l'iodure d'argent sur de la vapeur d'eau

 

 

experience.gif

 

Objectif : Nous voulons saupoudrer l'iodure d'argent obtenu à l'expérience 2 sur de la vapeur d'eau et observer les effets.


Hypothèse : En saupoudrant de l'iodure d'argent sur de la vapeur d'eau, des cristaux de glace devraient apparaitre. 


Matériel :    ni - Congélateur

                     - Thermomètre

                     - Iodure d'argent

                     - Plaque noire

                     - Eau 

     - Spatule

Protocole

 

exp-3-1-3.jpg

1) Nous avons d’abord commencé par prendre la température du congélateur. On obtient -24.8°C environ.La température est donc largement suffisante puisque l'iodure d'argent agit à partir d'une température d'environ -5°C.

exp-3-2-1.jpg


2) Nous avons chauffé de l'eau, qui une fois bouillante a été placée dans le congélateur. Nous avons saupoudré d'iodure d'argent le nuage qui s'est formé avec la vapeur d'eau bouillante qui a rencontré des températures négatives. Ainsi, nous souhaitions observer les effets de l'iodure d'argent sur la vapeur d'eau.

 

Résultat : Aucun effet n'a été observé. L'iodure d'argent est retombé directement sur la plaque noire.

 

Conclusion : Notre hypothèse n'est pas vérifiée. Nous n'avons pas pu prouver les effets de l'iodure d'argent sur l'eau en surfusion grâce à cette expérience car elle a échouée, faute de conditions optimales.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Bienvenue dans l'univers scientifique de Maël, Morgane, Enora & Léa. Ici, vous en apprendrez plus sur l'ensemencement des nuages, une méthode pour faire pleuvoir artificiellement. Bon voyage ! 

Petit nuage mignon & souriant