La formation de la grêle

 

La grêle est une précipitation constituée de grains de glace d’au moins 5 mm de diamètre. Elle se produit généralement au printemps et en été, et accompagne les nuages d'oragecumulus congestus et cumulonimbus, qui sont des nuages de convection.

Le nuage est dit « de convection » car pour équilibrer la différence de température entre deux masses d’air, l’air chaud, plus léger, va être entraîné vers le haut et se mélanger à l’air froid. Les minuscules gouttelettes d’eau en suspension qui forment le nuage s’élèvent grâce au courant ascendant ainsi formé. Ces gouttelettes refroidissent au fur et à mesure qu’elles montent. Mais elles ne gèlent pas forcément à 0°C, comme on pourrait le croire : en effet, tant que la goutte d’eau ne rencontre pas de particule solide, tel un morceau de glace ou une poussière en suspension, elle reste à l’état liquide, jusqu’à environ -40°C : on dit qu’elle est en surfusion. Ainsi on peut retrouver de l’eau liquide dans ces nuages jusqu’à de très hautes altitudes.

Quand un cristal de glace entre en contact avec une goutte d’eau en surfusion, celle-ci gèle : un grêlon s’est formé. En effet, les cristaux, tout comme l'iodure d'argent, sont des noyaux glaçogènes : ce sont des particules permettant de donner naissance à de la glaceCes noyaux glaçogènes se caractérisent par une structure moléculaire proche de celle de la glace : ainsi, l'eau liquide qui entre en contact avec un de ces noyaux adopte plus facilement cette structure, ce qui permet la solidificationLe grêlon formé va grossir au fur et à mesure qu’il va toucher des gouttelettes d’eau en surfusion : c'est  le phénomène d'accrétion. Avec les vents ascendants, le grêlon peut rester très longtemps dans le nuage avant de chuter : il peut donc atteindre une taille très importante.

Puis, entrainé par sa masse ou par un courant d’air froid descendant, le grêlon sort du nuage et chute. Lors de sa chute, il atteint des températures positives : il commence à fondre. Si sa taille est suffisamment importante, il atteindra le sol sous forme solide, engendrant plus ou moins de dégâts ; sinon, s'il est trop petit, il fondra et seule une  goutte d’eau liquide touchera le sol. 


grêle.png

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Bienvenue dans l'univers scientifique de Maël, Morgane, Enora & Léa. Ici, vous en apprendrez plus sur l'ensemencement des nuages, une méthode pour faire pleuvoir artificiellement. Bon voyage ! 

Petit nuage mignon & souriant